Directive 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil du 26 juin 2013 concernant l'accès à l'activité des établissements de crédit et la surveillance prudentielle des établissements de crédit et des entreprises d'investissement, modifiant la directive 2002/87/CE et abrogeant les directives 2006/48/CE et 2006/49/CE Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE

JOUE L 176 du 27 juin 2013

  • CELEX : 32013L0036
Résumé
Modification de la directive 2002/87/CE : modification de l'article 21 bis. Abrogation des directives 2006/48/CE et 2006/49/CE à compter du 01-01-2014. La présente directive entre en vigueur le 17-07-2013. Elle est transposée en droit interne par les États membres au plus tard le 31-12-2013 et application de ces dispositions à partir du 31-12-2013. Modification de la présente directive par le règlement délégué (UE) n° 604/2014 de la Commission du 4 mars 2014 complétant la directive 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil par des normes techniques de réglementation en ce qui concerne les critères qualitatifs et quantitatifs appropriés permettant de recenser les catégories de personnel dont les activités professionnelles ont une incidence significative sur le profil de risque d'un établissement Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE, par les règlements délégués (UE) n° 524/2014 de la Commission du 12 mars 2014 complétant la directive 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation précisant les informations que les autorités compétentes des États membres d'origine et d'accueil se fournissent mutuellement, n° 527/2014 de la Commission du 12 mars 2014 complétant la directive (UE) n° 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les normes techniques de réglementation relatives à la détermination des catégories d'instruments qui reflètent de manière appropriée la qualité de crédit de l'établissement en continuité d'exploitation et qui sont destinés à être utilisés aux fins de la rémunération variable et n° 530/2014 de la Commission du 12 mars 2014 complétant la directive 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil par des normes techniques de réglementation pour préciser ce qui constitue une exposition significative et les seuils aux fins des approches internes relatives au risque spécifique lié au portefeuille de négociation (JOUE L148 du 20-05-2014 p. 6, 21 et 50) ; le Règlement délégué (UE) 2017/180 de la Commission du 24 octobre 2016 complétant la directive 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil par des normes techniques de réglementation concernant les normes d'évaluation des portefeuilles de référence et les procédures de partage de ces évaluations (JOUE L29 du 03-02-2017 p.1). Transposition complète de la présente directive par les textes suivants : Loi n° 2014-1 du 2 janvier 2014 habilitant le Gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises (article 11, 1° et 2°), ordonnance n° 2014-158 du 20 février 2014 portant diverses dispositions d’adaptation de la législation au droit de l’Union européenne en matière financière ; décret n° 2014-1315 du 3 novembre 2014 portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union européenne en matière financière et relatif aux sociétés de financement ; décret n° 2014-1316 du 3 novembre 2014 portant diverses disposition d’adaptation au droit de l’Union européenne en matière financière et relatif aux sociétés de financement ; arrêté du 3 novembre 2014 relatif à la surveillance prudentielle sur base consolidée ; arrêté du 3 novembre 2014 relatif à l’agrément des établissements de crédit, des sociétés de financement, des établissements de paiement et des établissements de monnaie électronique ; arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque, des services de paiement et des services d’investissement soumis au contrôle de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution ; arrêté du 3 novembre 2014 relatif au processus de surveillance prudentielles d’évaluation des risques des prestataires de services bancaires et des entreprises d’investissement autres que les sociétés de gestion de portefeuille ; arrêté du 3 novembre 2014 relatif aux coussins de fonds propres des prestataires de services bancaires et des entreprises d’investissement autres que les sociétés de gestion de portefeuille ; arrêté du 3 novembre 2014 modifiant l’arrêté du 5 mai 2009 relatif à l’identification, la mesure, la gestion et le contrôle du risque de liquidité. .
Mots-clés
BANQUE, SOCIETE D'INVESTISSEMENT, ETABLISSEMENT DE CREDIT, DROIT D'ETABLISSEMENT, VERIFICATION DES COMPTES, CONTROLE DE GESTION, LIBRE PRESTATION DES SERVICES, SURVEILLANCE PRUDENTIELLE, MISE EN OEUVRE, BALE III, DIRECTIVE CRD IV, DIRECTIVE CRD 4, PAQUET CRD IV, TRANSPOSITION COMPLETE
Rectificatifs
JOUE L 208 du 2 août 2013 p.73, JOUE L 20 du 25 janvier 2017 p.1
Observations
Changement de titre devenu : "Directive 2013/36/UE du Parlement européen et du Conseil du juin 2013 concernant l’accès à l’activité des établissements de crédit et la surveillance prudentielle des établissements de crédit, modifiant la directive 2002/87/CE et abrogeant les directives 2006/48/CE et 2006/49/CE"
Retourner en haut de la page