Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission à temps plein au secrétariat général pour les affaires régionales de la région Hauts-de-France

NOR : INTA2016106V
JORF n°0160 du 30 juin 2020
Texte n° 156
Version initiale
  • Article non numéroté


    Un emploi de chargé de mission auprès du préfet de région « Mobilités, développement durable et agriculture » est susceptible d'être vacant au secrétariat général pour les affaires régionales Hauts-de-France, à compter du 1er août 2020. Le poste est situé au 12-14, rue Jean-Sans-Peur à Lille.


    Positionnement


    Placé sous l'autorité directe du secrétaire général pour les affaires régionales, le chargé de mission se voit confier par le préfet des missions à caractère interministériel. Le chargé de mission collabore de manière transversale avec les administrations déconcentrées et les opérateurs de l'Etat en Hauts-de-France ainsi qu'avec les collectivités dans les domaines relevant de son champ de compétences.


    Intérêt du poste


    Située à une position stratégique au cœur d'un bassin de vie de 80 millions d'habitants de l'Europe du Nord-Ouest, la région Hauts-de-France compte une population de 6 millions d'habitants, population la plus jeune de France et est traversée par des axes de communication et de transports majeurs. Son économie est très développée, mais en reconversion et doit faire face à des indicateurs sanitaires et sociaux très dégradés. Le préfet de région doit donc répondre, en interministériel, à des enjeux majeurs de cohésion sociale, de réduction des inégalités, de développement économique et durable, d'aménagement et d'égalité des territoires, et enfin de coopération transfrontalière.
    Le secrétariat général pour les affaires régionales est organisé en deux pôles, l'un dédié aux politiques de déconcentration, de modernisation ainsi que de mutualisation des moyens et l'autre chargé de l'animation régionale des politiques publiques et de la coordination interministérielle.
    Outre les chargés de mission, le SGAR comporte une direction du pilotage et de gestion des ressources de l'Etat, une plateforme interministérielle d'appui à la gestion des ressources humaines, une plate-forme régionale d'achat, une plateforme d'appui juridique, une direction régionale des droits des femmes et de l'égalité et une délégation régionale à la recherche et à la technologie.
    Il revient au chargé de mission d'assister le SGAR dans ses différentes missions d'impulsion et de coordination des actions des services, de déclinaison territoriale des politiques publiques et d'animation d'un partenariat efficace avec les collectivités.


    Missions


    Placé auprès du préfet de région, le chargé de mission impulse et coordonne l'action des services de l'Etat dans la région, pour la mise en œuvre des politiques publiques dans son domaine de compétences.
    En articulation avec la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), l'ADEME et la direction régionale de l'agriculture et de la forêt (DRAAF), le chargé de mission assiste le préfet de région et lui apporte des éléments d'expertise nécessaires au pilotage des politiques régionales dans le domaine des mobilités, du développement durable, de l'environnement, de la prévention des risques et de l'agriculture.
    De façon plus précise, dans son domaine le chargé de mission contribue à la coordination interministérielle de l'action des services déconcentrés et des opérateurs de l'Etat, à l'animation des politiques publiques et à la mise en œuvre des orientations politiques dans son périmètre.
    Il anime et coordonne l'action de l'Etat au niveau régional dans les domaines :


    - des politiques de mobilité des biens et des personnes (modernisation des infrastructures routières, ferroviaires et fluviales, régulation des flux, promotion de l'intermodalité et des alternatives à la voiture, nouveaux services de mobilité…) en lien avec la délégation générale au développement de l'axe Nord ;
    - des politiques environnementales (espaces protégés, trame verte et bleue, gestion de la ressource en eau à l'échelle des bassins Artois-Picardie et Seine-Normandie, mise en place de la compétence GEMAPI, risques naturels et technologiques, qualité de l'air, développement du littoral et planification de l'espace maritime…) ;
    - de la transition énergétique (développement des énergies renouvelables, maîtrise de la demande en énergie, accompagnement des collectivités dans la réalisation de leurs projets de développement durable…) ;
    - maritimes et littoraux (mise en œuvre du plan d'action pour le milieu marin, déploiement des énergies renouvelables en mer, développement de la filière pêche) ;
    - forestiers et agricoles, en lien avec le chargé de mission en charge du développement économique et des filières.


    Il assure également le suivi des partenariats en cours entre l'Etat et les principaux acteurs (ADEME, agences de l'eau, ATMO, CERDD, SNCF Réseau, VNF, chambre régionale d'agriculture…).
    Il pilote ou participe à l'élaboration de politiques publiques ou documents contractuels transversaux (contrats de développement territoriaux, contrats de transition écologique, CPER). Il contribue au copilotage des programmes européens FEDER, FEAMP et FEADER.
    Il appuie les responsables de BOP en veillant à la cohérence des ressources et de la programmation avec la stratégie et les priorités régionales et contribue aux actions de modernisation de l'action publique.
    Il impulse et cultive la transversalité entre les politiques de développement durable, le développement économique et la recherche, notamment au travers de la démarche Rev3 et pour le suivi de l'activité du BTP et de l'agroalimentaire.
    Ces missions sont susceptibles d'évoluer en fonction des décisions du gouvernement relatives à la réforme de l'Etat.


    Compétences et aptitudes recherchées


    Ce poste nécessite :


    - une bonne connaissance de l'environnement administratif et institutionnel ;
    - un esprit d'initiative, de proposition et une grande autonomie ;
    - une forte disponibilité et une grande réactivité ;
    - le sens des relations humaines et une aptitude au travail en réseau pluridisciplinaire en mobilisant un grand nombre de partenaires publics ;
    - de bonnes capacités rédactionnelles avec un esprit de synthèse.


    Modalités de candidature


    Conformément aux dispositions de l'article 6 du décret n° 2009-587 du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétaires généraux pour les affaires régionales, peuvent être nommés chargés de mission les fonctionnaires de catégorie A ou assimilés, les magistrats, les officiers ainsi que des agents contractuels d'un niveau équivalent.
    Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret du 25 mai 2009 précité, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, le dernier arrêté de situation administrative et un état des services, doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de la région Hauts-de-France, par courriel à : secretariat-sgar@hauts-de-france.gouv.fr.
    Les candidats devront également tenir à disposition de la sous-direction des personnels de la direction des ressources humaines du ministère de l'intérieur, une fiche financière établie par leur service d'origine.
    Tous les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de :
    M. Laurent BUCHAILLAT, SGAR Hauts-de-France, téléphone : 03-20-30-55-90, 03-20-30-56-47 ; laurent.buchaillat@hauts-de-france.gouv.fr ;
    M. Julien LABIT adjoint au SGAR en charge des politiques publiques, téléphone : 03-20-30-58-92 ; julien.labit@hauts-de-france.gouv.fr.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 182,5 Ko
Retourner en haut de la page